Reduction

La famille Edelstein

Biographie de Gilbert EDELSTEIN

 

Né le 20 juillet 1938 à Lyon de parents négociants dans le textile, Gilbert Edelstein fait ses études à Lyon au collège Chaponnay jusqu’au Bac.

 

En novembre 1959, il est incorporé pour son service militaire, directement en Algérie pour 27 mois dans l’A.L.A.T, où il est l’Adjoint du Chef de Section du Commando Galat 3, service militaire qu’il termine le 31 décembre 1961 avec le grade de Maréchal des Logis (sergent).

 

De 1962 à 1967, passionné de spectacle et de l’organisation, dès son retour à la vie civile, il managera et organisera de nombreux évènements, avec des orchestres de rock régionaux et, en particulier en manageant
« Hector le Chopin du twist »

 

En 1967, il rencontre Jean Richard dont il devient un des premiers et principal collaborateur à la création du cirque Jean Richard.

 

Il est à l’origine de l’achat du Cirque Pinder par Jean Richard en 1972.

 

En 1973, Jean Richard a un très grave accident de voiture. L’entreprise devient ingouvernable. C'est alors que Gilbert Edelstein crée en 1976 sa propre société Promogil, et devient le concessionnaire des cirques : Bouglione, Amar et le cirque d’Hiver de Paris.

 

En 1983, les chapiteaux Jean Richard font une faillite retentissante.
Gilbert Edelstein se porte acquéreur de l’entreprise et sauve plus de 120 emplois.

 

Viscéralement attaché aux Arts du cirque, du chapiteau et à la vie itinérante, Gilbert Edelstein fait du Cirque Pinder Jean Richard la première entreprise de cirque de France et d’Europe en quelques années. ( le Cirque Pinder Jean Richard emploi aujourd’hui 170 employés).

 

 

 

 

Depuis 30 ans, il l’anime avec son épouse Andrée, ses enfants Frédéric et Sophie, et une équipe de fidèles collaborateurs qui ont le même amour que lui de la piste.

 

 

Le cirque Pinder Jean Richard, est aujourd’hui la référence européenne du cirque traditionnel itinérant.

 

Gilbert Edelstein, par une politique commerciale efficace dirigée vers les comités d’entreprises, les écoles et les associations, met le spectacle de Cirque à la portée de l’ensemble des familles françaises.

 

Depuis 1983, c'est-à-dire depuis 31 ans, il offre à travers la France et à Paris chaque année, des places pour de grandes œuvres de bienfaisances françaises. 

 

1)  En province, dans les villes visitées tous les ans : 

-  Le Secours Populaire

-  L’Orphelinat de la Police

-  Le Rotary club  (dont le Titre de « Paul Harris Fellow » lui est décerné)

-  Les services sociaux des Municipalités visitées

 

2) A Paris, il organise tous les ans, des « Soirées Spectacles » de 5000 places capacité du chapiteau, dont les recettes vont intégralement aux œuvres de bienfaisance tel que :

-  Le Rotary club, au profit de différentes œuvres médicales

-  L’École Nationale des chiens guides d’Aveugles de Paris

-  La Fondation pour la Recherche Médicale

-  La république de Montmartre, au profit des enfants nécessiteux

- Après avoir accueilli gratuitement 2 ans de suite le Téléthon au sein du cirque Pinder, il offre tous les ans, une soirée au profit de l’AFM
(Association Française contre les Myopathies).

-  Soirée au profit de la lutte contre le Sida avec les Associations
« Dessine moi un mouton » et « Heps »

-  Soirée pour le Consistoire Israélite de Paris, l’Association « Terre promise »
et « KKL »

-  Soirée pour la Croix Rouge

 

Ses enfants, Frédéric dresseur de fauves et Sophie, illusionniste et dresseuse d’éléphants, participent personnellement à la visite des enfants dans les hôpitaux de France et les séances scolaires.

 

Durant plusieurs années, avec le concours de la Mairie de Suresnes, le Cirque Pinder Jean Richard a accueilli des enfants des quartiers déshérités, qui participèrent par période de 10 jours pendant les vacances d’été, à la tournée du Cirque sur les plages de France.

 

 

Depuis 1984, Gilbert Edelstein réussit pour la première fois, dans la longue histoire du Cirque, à fédérer l’ensemble des grands Cirques français et devient le Président du Syndicat National du Cirque, qui regroupe les plus grands Cirques itinérants français à savoir :

Amar, Arlette Gruss, Bouglione, Métropole, Pinder Jean Richard  etc…

 

Il est à l’origine de la création du premier Syndicat Européen des Cirques et obtient du Parlement Européen, que le Cirque traditionnel avec animaux soit reconnu en tant que spectacle culturel.

 

Depuis sa nomination, il n’a cessé de se battre, pour que le Cirque soit mieux compris des pouvoirs publics.

 

En 2003, il crée avec son ami Marcel Campion « L’Intersyndicale du Cirque et de la Fête Foraine ».

 

Il établi ainsi un plan de travail pour les réformes nécessaires à la survie du Cirque itinérant, dans trois domaines :

-  Les transports avec modification du code de la Route pour les convois de Cirques et Forains

-  Modification du code de l’Environnement pour l’accueil des animaux sauvages dans les Cirques

-  Modification du code du Travail pour les professionnels du Cirque.

 

 

Une première satisfaction a été obtenue en 2005, avec la modification du code de la Route, pour les convois de Cirques et Forains. Les Cirques peuvent désormais circuler sur les autoroutes et les routes avec leurs convois traditionnels.

 

Il en sera de même prochainement :

-  Pour le Code du Travail, grâce aux réunions qu’il fait régulièrement, avec les Organisations Syndicales représentatives des salariés, pour établir des conventions collectives adaptées au rythme du Cirque.

-  Pour le code de l’Environnement, grâce aux séances de travail faites avec ses Adhérents et le Ministère de l’Environnement, pour une meilleure législation, concernant les animaux de Cirque et leur bien-être.

 

En mai et juin 1992, Monsieur Ben Ali Président de la République Tunisienne, fait venir le Cirque Pinder Jean Richard en Tunisie. Ce fut deux mois triomphaux, où le Cirque Pinder Jean Richard représenta la France et les Arts du Cirque Traditionnel avec panache.

 

 

En mai 1997, Gilbert Edelstein reçoit d’Éric Raoul, Ministre de la Ville et de l’Intégration, le grade de Chevalier de la Légion d’Honneur. Cette distinction est pour lui un encouragement à la poursuite de son action pour le rayonnement du Cirque Traditionnel français.

 

En 2001, il crée le « Premier Festival Mondial du Cirque à Paris », sur la Pelouse de Reuilly à Paris. Il espère créer dans le Val de Marne, son département d’adoption, le « Premier Festival du Cirque Traditionnel de Demain », où se produiront surtout des jeunes artistes dresseurs d’animaux.

 

En 2004, le Cirque Pinder Jean Richard, reconnu par une enquête du Ministère de la Culture comme faisant partie du patrimoine culturel français, fête ses 150 ans d‘existence et Gilbert Edelstein ses 20 ans aux commandes de cette institution.

 

En janvier 2009, avec l’aide de son ami Hamou Bouakkaz Adjoint au Maire  de Paris, aura lieu, sous le Chapiteau Pinder Jean Richard, le premier « Festival Handicirque », où des numéros de Cirque seront présentés par des grands sportifs handicapés de la vie.

 

Le projet qui retient également son énergie, est la création d’un parc d’attractions dédié au monde du Cirque unique au monde.

 

Une propriété de 120 hectares, qu’il a acheté à Perthes-en-Gâtinais, abritera « PINDERLAND ».

 

Actuellement, ce parc a pour pensionnaires tous les animaux du Cirque Pinder Jean Richard à la retraite et abrite également la remise du Cirque, avec en particulier, ses ateliers de mécanique et de peinture.


Dès l'ouverture de Pinderland, Baby et Népal qui se trouvent à Monaco chez la Princesse Stéphanie, reviendront chez leur propriétaire M. Gilbert EDELSTEIN, pour le plus grand plaisir des visiteurs du Parc.

 

Pour Gilbert Edelstein, les projets sont signes de vitalité, PINDERLAND et

HANDICIRQUE sont certainement ceux qui lui tiennent le plus à cœur.

 

Lien vers le livre de Mr Edelstein : "L'homme qui a sauvé le cirque"


SE CONNECTER

>> Mot de passe perdu

PAS ENCORE INSCRIT ?

Aucun produit

Expédition 0,00 €

Total 0,00 €

Valider

Le Cirque Pinder en vidéo

Toutes les vidéos

La boutique

Calendrier_2017_A4
Programme Pinder 2017
Paris 2017

L'application Cirque Pinder

Get it on Google Play